BIENVENUE À L’ECEPS MARCINELLE

3

RENTRÉE 2024 - 2025

Inscriptions du 17 juin au 28 juin 2024 de 9h00 à 16h30.

Les horaires pour la rentrée 24-25 seront disponibles à partir du mois de juin sur notre site internet.

SÉANCES D'INFORMATIONS

Nous organisons des séances d’informations pour l’ensemble de nos formations.

DÉCOUVREZ NOS DOMAINES DE FORMATIONS

Préparation méticuleuse d'un plat de fruits de mer et de légumes en cuisine.

Alimentation

Préparation méticuleuse d'un plat de fruits de mer et de légumes en cuisine.

Beauté & Bien-être

Personnes analysant des données commerciales et des graphiques sur un document.

Entreprise

Étudiant travaillant sur ses notes à côté d'un livre ouvert, des lunettes et une calculatrice.

Formation générale

Soudeur en action, générant des étincelles tout en travaillant sur une pièce métallique.

Industrie

Personne travaillant sur un ordinateur portable avec des documents de bureau en arrière-plan.

Informatique & Bureautique

Mains tenant un petit globe terrestre avec un papier portant l'inscription "English".

Langues

Préparation méticuleuse d'un plat de fruits de mer et de légumes en cuisine.

Services aux personnes

Choisissez votre futur domaine de formation

L’ECEPS MARCINELLE

L’Établissement Communal d’Enseignement de Promotion Sociale (ECEPS) de Marcinelle propose des cours principalement en journée.

L’établissement organise des sections permettant l’obtention du CESS (Certificat d’études secondaires supérieures) et du CESS via le Complément de formation générale (obtenu par capitalisation avec un des certificats de qualification repris à cette adresse : http ://www.enseignement.be/index.php?page=27217&navi=3702).

Par ailleurs, l’établissement organise d’autres sections : « Auxiliaire de l’enfance », « Éducateur », « Coiffeur », « Premier commis de cuisine », et « Connaissance de gestion de base ».

L’ECEPS propose également plusieurs unités d’enseignement.

L’ensemble des formations et leurs horaires sont disponibles sur le site Internet de l’établissement.

POURQUOI SE FORMER EN PROMOTION SOCIALE ?

  1. Flexibilité du parcours : Grâce à l’approche modulaire, vous pouvez adapter votre formation à votre rythme et en fonction de vos projets professionnels, scolaires, et de vos contraintes personnelles.
  2. Acquisition progressive des compétences : Les formations sont structurées en unités d’enseignement, permettant une acquisition progressive et ciblée des compétences nécessaires.
  3. Reconnaissance officielle : Chaque unité d’enseignement réussie donne lieu à une attestation de réussite ayant une valeur légale, ce qui valide officiellement vos compétences au fur et à mesure de votre parcours.
  4. Stages pratiques : Les sections incluent généralement des stages, offrant une expérience pratique et facilitant l’intégration professionnelle.
  5. Diplômes reconnus : En complétant toutes les unités et en réussissant l’épreuve intégrée (travail de fin d’études), vous obtenez un certificat ou un diplôme reconnu par les autorités.
  6. Accessibilité et inclusivité : L’enseignement de promotion sociale proposé par le réseau ECEPS est plus accessible financièrement et géographiquement, permettant à un plus large public de se former tout au long de la vie.
  7. Adaptation aux besoins du marché : Les formations en promotion sociale sont régulièrement mises à jour pour répondre aux besoins évolutifs du marché du travail, augmentant ainsi vos chances d’employabilité.

TROUVEZ UN ECEPS PRÈS DE CHEZ VOUS

TROUVEZ UN ECEPS PRÈS DE CHEZ VOUS

OBTENEZ LES COORDONNÉES D’UN AUTRE ÉTABLISSEMENT

QUESTIONS FRÉQUENTES

Enseignement de promotion sociale et enseignement pour adultes, quelle différence ?

Aucune. Le public cible de l’Enseignement de promotion sociale est constitué d’adultes.

L’approche pédagogique, l’organisation et la structure des cours sont pensées pour des adultes.

L’Enseignement de promotion sociale permet d’obtenir différents titres officiels reconnus par la Fédération Wallonie-Bruxelles au même titre que les diplômes et certificats délivrés dans l’enseignement de plein exercice.

Qui peut s'inscrire dans l’enseignement de promotion sociale ?

Toute personne n’étant plus soumise à l’obligation scolaire à temps plein et sans limite d’âge, souhaitant se perfectionner, se spécialiser, se reconvertir, acquérir une qualification, des compétences professionnelles, ou simplement s’épanouir à travers l’acquisition de compétences.

Entre 15 ans et 18 ans, il est possible de s’inscrire dans l’EPS en respectant deux conditions :

  • D’une part, ne plus être soumis à l’obligation scolaire à temps plein : soit avoir plus de 16 ans, soit avoir plus de 15 ans et avoir suivi au maximum 7 années d’enseignement primaire et minimum deux années dans l’enseignement secondaire de plein exercice.
  • D’autre part, rencontrer l’obligation scolaire jusqu’à l’âge de 18 ans : ce qui veut dire être inscrit à temps plein dans l’enseignement secondaire de plein exercice ou à temps partiel dans l’enseignement à horaire réduit ou en en alternance ou dans la formation en alternance.
Combien de personnes s’inscrivent dans l’enseignement de promotion sociale ?

En Fédération Wallonie-Bruxelles, on compte approximativement 130 000 étudiants inscrits chaque année dans 150 établissements d’enseignement de promotion sociale.

Quand sont organisés les cours dans l’enseignement de promotion sociale ?

Selon les établissements, les formations sont organisées en journée et/ou en soirée. N’hésitez pas à consulter les fiches de nos formations pour en savoir plus.

Les cours sont-ils adaptés à des étudiants adultes ?

Le public cible de l’Enseignement de promotion sociale est constitué d’adultes. L’approche pédagogique, l’organisation et la structure des cours sont pensées pour des adultes.

L’avantage de l’Enseignement de promotion sociale est son approche modulaire et basée sur l’acquisition de compétences. Vous pouvez donc suivre la formation à votre rythme en modulant votre parcours en fonction de vos projets professionnels et de vos conditions familiales ou autres.

Quels sont les prix des formations ?

Les modalités de calcul du droit d’inscription dans l’enseignement de promotion sociale sont fixées par la Fédération Wallonie-Bruxelles. La Circulaire 9217 du 03/03/2024 précise les dispositions applicables pour l’année scolaire 2024/2025. Il est ainsi demandé : un forfait de 32 € par étudiant pour l’année académique auquel on ajoute 0,28 € par période de cours, y compris les heures d’encadrement, de 50 minutes jusqu’à la 800ème période.

Par exemple, si vous souhaitez suivre une formation d’une durée de 100 périodes, le droit d’inscription s’élèvera à 32€ + (0,28€ x 100) = 60 euros.

Pour répondre aux conditions de régularité des étudiants, le droit d’inscription est payé avant le premier dixième de la durée de la section, de la formation ou de l’unité d’enseignement choisie.

Des conditions d’exemption existent. Celles-ci sont également déterminées par la Fédération Wallonie-Bruxelles et sont appliquées par les établissements de la Ville de Charleroi.

Ne doivent pas payer le droit d’inscription :

• Les mineurs, soumis à l’obligation scolaire ;
• Les chômeurs complets indemnisés et les travailleurs à temps partiel bénéficiant de l’allocation de garantie de revenus ;
• Les chômeurs complets indemnisés en formation professionnelle organisée ou subventionnée par le service de placement ;
• Les demandeurs d’emploi inoccupés inscrits obligatoirement, les jeunes en stage d’insertion professionnelle, les demandeurs d’emploi en formation professionnelle, les demandeurs d’allocations et les demandeurs d’emploi sans revenu dont le conjoint ou la personne avec laquelle ledit demandeur vit en couple, également demandeur d’emploi ou d’allocations, bénéficie du taux cohabitant avec charge de famille ;
• Les demandeurs d’emplois inscrits dans des programmes d’aide à l’emploi à l’exclusion des personnes sous contrat ACS (agents contractuels subventionnés) ou APE (aides à la promotion de l’emploi) ;
• Les personnes en situation de handicap qui fournissent un document probant, c’est-à-dire toute preuve ou attestation délivrée par une administration publique compétente ou toute décision judiciaire reconnaissant un handicap, une invalidité, une maladie professionnelle, un accident de travail ou de droit commun ayant entraîné une incapacité permanente. Ces preuves et attestations sont établies par écrit ou sous toute autre forme imposée par l’organe chargé de les délivrer ;
• Les personnes qui bénéficient du revenu d’intégration sociale (RIS) ou d’une aide financière équivalente au revenu d’intégration sociale (ERIS) ;
• Les miliciens ;
• Les membres du personnel directeur, enseignant et auxiliaire d’éducation de l’enseignement organisé ou subventionné, pour lesquels la section, la formation ou l’unité de formation à laquelle ils s’inscrivent est reconnue dans le cadre de la formation continuée ou de la formation en cours de carrière des membres du personnel enseignant ;
• Les membres du personnel de l’enseignement organisé ou subventionné par la Communauté française, pour lesquels la section, la formation ou l’unité de formation considérée constitue un recyclage dans le cadre de leur(s) fonction(s) dans l’enseignement ;
• Les personnes soumises à une obligation imposée par une autorité publique ;
• Les personnes s’inscrivant dans les unités d’enseignement de français langue étrangère positionnées maximum au niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues ;
• Les personnes s’inscrivant dans les unités d’enseignement d’alphabétisation ainsi que dans les autres unités d’enseignement classées au niveau secondaire inférieur et dont le CEB ne constitue pas le titre tenant lieu de capacités préalables requises.

Pour toute question, n’hésitez pas à contacter notre établissement.

Quels sont les documents à fournir lors de l’inscription ?

Les documents à fournir lors de l’inscription sont les suivants :

• la pièce d’identité pour les étudiants de nationalité belge ;
• la pièce d’identité ou le titre de séjour belge pour les étudiants ressortissants des États membres de l’Union européenne ;
• une autorisation de séjour valable pour les étudiants non-ressortissants des États membres de l’Union européenne ;
• une copie de diplôme(s), certificat(s), attestation(s) de réussite d’études antérieures ;

selon les conditions, un document prouvant l’exemption du droit d’inscription (daté minimum du 1er septembre de l’année en cours) :

• le numéro d’inscription au FOREM pour les demandeurs d’emploi ;
• un document probant délivré par une administration publique compétente attestant la situation de handicap, d’invalidité et de maladie professionnelle de l’étudiant ;
• une attestation du CPAS pour les bénéficiaires du revenu d’intégration ou d’une aide financière équivalente au RIS ;
• une attestation de fréquentation de l’enseignement de plein exercice pour les étudiants.

Est-il possible de s’inscrire même si on n’a pas de diplôme (CEB, C2D, CESS) ?

Oui. Si vous ne possédez pas les titres prévus (généralement le CEB ou le C2D), l’établissement vérifie, à l’aide d’un test, si vous maîtrisez les capacités préalables décrites dans le dossier pédagogique de la formation visée. La réussite du test d’admission permettra l’inscription dans le module.

Peut-on suivre plusieurs formations en même temps ?

Oui. Il est possible de suivre plusieurs formations dans un même établissement, ou dans des établissements différents. Le montant du droit d’inscription sera adapté en fonction du nombre total de périodes des formations suivies.

Peut-on bénéficier d’aménagements raisonnables dans l’enseignement de promotion sociale ?

Oui. L’enseignement de promotion sociale applique le Décret du 30 juin 2016 relatif à l’enseignement inclusif. Les personnes en situation de handicap ou présentant des besoins spécifiques peuvent donc introduire des demandes d’aménagements raisonnables. Les aménagements visés peuvent être de type matériel, pédagogique, organisationnel ou immatériel. Une personne de référence au sein de chaque établissement peut vous aider dans ce cadre.

Des dispenses sont-elles possibles ?

Si vous avez acquis des compétences dans le cadre d’un parcours scolaire antérieur, ou par votre expérience professionnelle ou personnelle, vous pouvez en demander la valorisation à l’établissement. La valorisation est possible dans le cadre de l’admission aux études, de la dispense d’études (pour une partie de l’unité d’enseignement) ou de la sanction des études. Pour en savoir plus, nous vous invitons à vous adresser à notre établissement.

Néanmoins, lorsqu’une dispense est accordée pour les stages ou activités professionnelles d’apprentissage, l’étudiant n’est toutefois pas dispensé des épreuves, tests, rapports et évaluations prévus au dossier pédagogique de l’unité d’enseignement concernée.

Les formations comprennent-elles des stages ?

La grande majorité des formations qualifiantes organisées en promotion sociale (sections) comprend un ou plusieurs stages. Le stage constitue une activité d’enseignement comme les autres et peut donc faire l’objet de dispense et de reconnaissance des capacités acquises. L’activité professionnelle de l’étudiant peut, en référence aux dossiers pédagogiques, être assimilée aux stages sur décision du Conseil des études de l’établissement.
Néanmoins, lorsqu’une dispense est accordée pour les stages ou activités professionnelles d’apprentissage, l’étudiant n’est toutefois pas dispensé des épreuves, tests, rapports et évaluations prévus au dossier pédagogique de l’unité d’enseignement concernée.

Où puis-je trouver le programme des cours ?

Toutes les formations sont détaillées dans l’onglet « formations ».

Découvrez près de 15 formations et inscrivez-vous à celle qui vous correspond